Santé

Symptômes de sevrage Ozempic : à quoi s'attendre et comment les gérer

Une aiguille indiquant la posologie du médicament
Updated:
February 18, 2024
Explorez les subtilités des symptômes de sevrage d'Ozempic.

Symptômes de sevrage Ozempic : à quoi s'attendre et comment les gérer

Qu'est-ce qu'Ozempic ?

Ozempic est un médicament sur ordonnance classé comme agoniste des récepteurs du peptide-1 de type glucagon (GLP-1). Il agit en stimulant la libération d'insuline et en réduisant la production de glucagon, deux facteurs qui contribuent à abaisser le taux de sucre dans le sang chez les personnes atteintes de diabète de type 2. Ozempic est habituellement administré une fois par semaine par injection sous-cutanée.

En plus de son rôle dans la gestion de la glycémie, Ozempic s'est avéré avoir d'autres effets bénéfiques sur le corps, notamment en ce qui concerne la perte de poids. En effet, les agonistes des récepteurs du GLP-1 comme Ozempic peuvent supprimer l'appétit et augmenter la sensation de satiété, ce qui entraîne une réduction de l'apport calorique.

De plus, il a été démontré qu'Ozempic a un effet positif sur la santé cardiovasculaire. Les essais cliniques ont démontré qu'il peut réduire le risque d'événements cardiovasculaires indésirables majeurs, comme les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux. Cela fait d'Ozempic une option de traitement précieuse pour les personnes atteintes de diabète ou d'obésité et de problèmes cardiovasculaires.

En ce qui concerne l'administration d'Ozempic, il est important de noter qu'il est généralement administré sous forme d'injection une fois par semaine. Ce facteur de commodité est très apprécié par les personnes atteintes de diabète qui ont peut-être déjà un régime médicamenteux complexe. L'injection est relativement simple et peut être auto-administrée à domicile, en suivant les instructions appropriées d'un professionnel de la santé.

Il convient de mentionner que, comme tout médicament, Ozempic peut avoir des effets secondaires potentiels. Les effets secondaires initiaux courants comprennent les nausées, la diarrhée et les vomissements. Ces symptômes sont généralement légers et ont tendance à s'améliorer et à disparaître avec le temps à mesure que le corps s'adapte au médicament. Cependant, il est important de consulter un professionnel de la santé si ces effets secondaires persistent ou s'aggravent.

Pourquoi quelqu'un pourrait-il arrêter de prendre Ozempic ?

Il peut y avoir diverses raisons pour lesquelles quelqu'un pourrait envisager d'interromper Ozempic. Il s'agit notamment :

Manque d'efficacité : Malgré l'efficacité du médicament pour de nombreuses personnes, il peut ne pas produire le contrôle glycémique souhaité ou la perte de poids dans certains cas. Cela peut inciter les personnes à explorer d'autres options de traitement sous la direction de leur fournisseur de soins de santé.

Effets secondaires indésirables : Comme tout médicament, Ozempic peut causer des effets secondaires. Bien que tout le monde ne les éprouve pas, si les effets secondaires deviennent dérangeants ou intolérables, ils peuvent inciter les personnes à discuter d'autres options de traitement avec leur fournisseur de soins de santé.

Coût : Ozempic peut ne pas être couvert par certains régimes d'assurance, ou les dépenses personnelles peuvent devenir lourdes. Cela peut amener les gens à rechercher des médicaments de remplacement ou des traitements plus abordables.

Grossesse ou projet de concevoir : Il est recommandé d'interrompre le traitement par ozempic avant la conception. Si vous prévoyez concevoir, parlez à votre professionnel de la santé pour savoir combien de mois avant de commencer votre traitement et, bien sûr, si vous découvrez que vous êtes enceinte et que vous prenez toujours le médicament, vous devriez arrêter immédiatement.

Symptômes de sevrage : l'objectif principal

Lorsque vous arrêtez d'utiliser Ozempic ou tout autre médicament anti-obésité, il est important de savoir qu'au cours des semaines qui suivent son arrêt, la faim, les enviations et l'appétit d'une personne reviennent lentement à ceux qu'elle ressentait avant de commencer le traitement. À son tour, avec le temps, cela amènera de nombreuses personnes à retrouver leur poids perdu au fil du temps.

Prévention et transition vers Ozempic en toute sécurité

Plutôt que d'arrêter soudainement le médicament, il peut être judicieux d'envisager une réduction graduelle afin d'avoir un cadre de référence quant à l'impact que les différentes doses peuvent avoir sur la faim, les fringues et la plénitude d'une personne ainsi que sur les effets secondaires potentiels.

Dr. Yoni Freedhoff
Directeur médical
Depuis 2004, le Dr Yoni Freedhoff, professeur agrégé de médecine familiale à l'Université d'Ottawa, consacre sa pratique à la médecine de l'obésité. ‍ L'expert canadien le plus franc en matière d'obésité, le Dr Freedhoff est régulièrement sollicité par les médias internationaux pour des commentaires sur la nutrition et le poids, et pour son livre, The Diet Fix : Why Diets Fail and How to Made them Work. La philosophie agnostique du Dr Freedhoff en matière d'alimentation et les leçons tirées de son travail auprès de plus de 10 000 patients constituent le fondement de ce sur quoi Constant Health a été bâti.
Follow on |
LinkedIn logo with link
Nous sommes fiers d'être détenus, exploités et construits à 100 % par les Canadiens.
Réserve une consultation sur le programme